27062018-IMG_6344.jpg

WHYSTORIES

le laboratoire des arts de la narration

Why Stories est le premier laboratoire de recherche et d’apprentissage entièrement dédié aux métiers de la narration. Metteurs en scène, écrivains, journalistes, acteurs, scénaristes, photographes, musiciens, réalisateurs, conteurs : nous sommes le lieu de création de votre histoire.

 

Programme intensif du 11 février au 12 mai 2019 à Paris.

Why Stories a été créé en 2017 par Luca Giacomoni et Andrea Zubialde. Le but ? Questionner de manière active les fictions qui façonnent nos pensées et nos comportements. Eduquer les professionnels de la narration conscients de la guerre narrative qui s’opère sous nos yeux. Incuber des créateurs d’histoires capables d’infiltrer les carcans des récits dominants pour insuffler de l’air nouveau.


Retrouver le bon terrain de jeu

Notre cerveau fonctionne comme une machine à histoires. Chaque jour - chaque instant de notre vie - nous recevons des milliers de sollicitations et nous les organisons dans des scénarios qui font sens. Nous sommes des animaux affamés de sens, et nous ne pouvons pas vivre sans.

Donc, si vous souhaitez ouvrir la voie à un changement - affirmer un modèle d’économie alternative, démolir le récit binaire sur le genre, réveiller les esprits sur la crise écologique, ce que vous voulez - vous avez intérêt à habiter l’espace symbolique qui régit nos actes et nos comportements. Croyez-nous, il n’y a qu’une manière pour changer le monde : raconter une histoire. Et la raconter encore, et encore.

 
27062018-IMG_6172.jpg

27062018-IMG_6200.jpg
 

Rompre le monopole narratif

Regardons un instant les principaux acteurs de la création d’histoires. Les artistes : sommes-nous face à des narrateurs conscients du potentiel de leur art ? Pas vraiment. Les professionnels de l’information : se chargent-ils de donner du sens aux vertigineuses transformations du présent ? Pas toujours. En revanche, grands médias, partis politiques et entreprises semblent bien plus motivés à nourrir notre imaginaire et à bâtir de nouvelles réalités à travers le récit.

Les professionnels de la narration devraient être les premiers, nombreux, à arroser ce terrain de plus en plus asséché - suivis des institutions culturelles, des médias, etc. Une petite poignée de récits monopolisent notre espace mental, déterminant notre manière de voir le monde et d’agir. Il est temps de changer la donne.


Construire des récits justes et puissants

Quels récits raconter aujourd’hui ? Ceux qui témoignent d’un vécu avec les personnes qui en étaient les protagonistes. Ceux qui rendent justice à l’expérience du monde que chacun peut avoir. Ceux qui laissent la place à d’autres récits tout autant légitimes et nécessaires. Ceux s’acharnent à questionner nos perspectives sur les choses. Ceux qui nous offrent des alternatives pour construire nos vies individuelles et collectives. Ceux qui naissent de la passion et des blessures profondes de leurs auteurs.

Sur le modèle de la bottega de la Renaissance italienne, Why Stories se veut un espace de recherche, ouvert et transdisciplinaire, où les projets se mêlent aux rêves, où l'artisan, l'intellectuel, le scientifique, le mécène et l'artiste se mesurent les uns aux autres dans un esprit d’émulation.

 
27062018-IMG_6193.jpg

27062018-IMG_6176.jpg
 

“ Nous coopérons efficacement avec nos semblables, quand bien même ils nous seraient étrangers, parce que nous croyons à des choses comme les dieux, les nations, l’argent et les droits de l’homme. Et pourtant aucune de ces choses n’existent indépendamment des histoires que les hommes inventent et se racontent les uns aux autres. ”

Yuval Noah Harari - Sapiens